Bienvenue sur Ami(e)Z, un site réalisé par des internautes pour les internautes.

Oups !
Mon espace

AmieZ, C quoi ?

Inscrivez vous.

L'inscription ?
Gratuite !

L'utilisation ?
Gratuite !

L'inscription aux sorties ?
Gratuite !

La publicité ?
Pas de ça chez nous !

La rentabilité ?
On préfère la générosité !

Inscrivez vous.


Bd Concert - O'boys (blues et cinéma)

Proposée par Boucledor1
A
Cinéma la muse
Date et lieu
La sortie s'est déroulée à
BRESSOLS (82710),

le Jeudi 19 septembre 2019 à 20:15.

Participer à cette sortie

Pour participer à cette sortie, il fallait être inscrit sur AmieZ

Inscrivez-vous

C'est gratuit, et c'est sans pub !

C'est bon esprit quoi... !


Avec AmieZ, on va se rencontrer... !
Sortir sur BRESSOLS (82710)

Sortir en Tarn et Garonne

DescriptionAprès ''Come Prima'' et ''Putain d’usine'', Confluences, le Rio et Eidos Cinéma proposent une nouvelle soirée BD-Concert qui vous transportera dans le Mississippi des années 30.

Pour vous faire une idée : https://www.youtube.com/watch?v=L8SeBmbQGN0

Seul sur scène, le bluesman Olivier Gotti met en musique la bande dessinée O’Boys (éditions Dargaud, 2016) et plus particulièrement « Midnight Cross road », le 3ème et dernier tome de cette série signée par Steve Cuzor et Stéphan Colman. Un récit puissant qui restitue l'ambiance de l'Amérique de l'après 1929, celle de Mark Twain ou de Steinbeck, sur fond de blues, de prohibition et de racisme.
Reprenant les codes du montage cinématographique, l’adaptation en noir et blanc de cette bande dessinée est projetée sur grand écran. Les cases dessinées par Steve Cuzor apparaissent avec des bulles muettes, blanches sans texte. C’est alors que l’univers du Tennessee et de sa musique s’animent à travers le chant d’Olivier Gotti et de sa guitare Lapsteel. Au service de l’histoire, la musique blues remplace les dialogues et fait résonner durant 60 minutes l’émotion de l’œuvre.

Le résumé de l’histoire :

États-Unis, 1934.
Suzy et Huck, deux êtres liés de façon indéfectible à un détail près : l’un est blanc, l’autre est noir…

Le jeune garçon fait un serment  : sauver Charley Williams de la pendaison, car par sa faute, celui-ci est injustement accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Malheureusement, la trace de Charley, alias Lucius No Fingers, l’homme qui cherchait la gloire et le mythique « crossroads » dans les cordes de sa guitare, s’est effacée sous la poussière des rues de « Memphis la Belle ».

Là, débute un dangereux jeu de piste parsemé de cadavres et de questions sans réponses. Charley est-il encore en vie ?

Pour le découvrir, Suzy et Huck devront plonger dans les entrailles du blues, frapper à la porte du diable. Entre les eaux noires du fleuve Mississippi et la moiteur des « juke joints » va se jouer une course contre la mort ! (Source http://www.dargaud.com)
Olivier Gotti

Olivier Gotti est un jeune musicien français. Globetrotteur et passionné de musique, il décide de rendre son tablier de cuisinier pour réaliser son rêve : vivre de sa musique.

Il voyage beaucoup, fait ses armes dans les bars en Angleterre et en Nouvelle Calédonie, apprenant l’humilité de ceux qu’on voit sans écouter. De ses errances, il rapportera une certaine maîtrise du Blues et une fidèle compagne, sa guitare Lapsteel : Weiss.

Après plusieurs tournées dont des dates à l’échelle internationale telle que Jazz à  Vienne, Olivier Gotti nous présente son univers dans un 1er album de 12 titres intitulé «Lillte Boy Child», en partenariat avec Jazz Radio.

Solitaire et introverti, ce bluesman a puisé dans ses voyages, son enfance, ses rencontres et son chemin parcouru, pour offrir ses deux albums Little Boy Child. et A way to win. Il nous livre ses influences et les styles musicaux qui ont forgé le musicien qu’il est devenu, avec en chef d’orchestre le regard d’enfant qu’il avait plus jeune.

Une des originalités d’Olivier Gotti réside dans l’utilisation de sa guitare Lapsteel : posée sur les genoux, elle se joue avec les deux mains dont une munie d’un bottleneck (cf : Ben Harper). Cet instrument a attiré l’artiste par ses originalités : sa forme, sa position de jeu mais surtout ses sonorités tantôt lyriques, blues, rythmées…

Suite à plusieurs résidences artistiques, Olivier Gotti a su parfaire son interprétation sur scène : il entre en symbiose totale tout d’abord avec son instrument mais aussi avec le public. Il arrive à rester authentique et à  intégrer ses sentiments et ressentis du moment à son interprétation.

Ouverture dès 19h. Possibilité de restauration sur place avec La Coulée Douce, à réserver à l'avance.

Entrée : prévente 12€ au guichet du Rio - 13€ billetterie électronique.
Sur place 12€ pour les adhérents - 15€ tarif plein.
Organisateur : Une coproduction Confluences, Eidos et le Rio. Rens. : 05 63 91 19 19

Participants

Ils étaient 8 participants



[La liste des personnes ayant participé à la sortie n'est visible que des personnes inscrites]


  Météo du site   Faites connaître AmieZ   CGU   Code de bonne conduite